Nouveau
Mon espace
  • Veuillez vous identifier !


Le pain bio d’IdF  : l’ingrédient idéal pour commencer

Le pain : une céréale à la base de l’alimentation

Le pain est appelé à jouer un rôle de premier plan dans la correction de nos déséquilibres alimentaires actuels. Il permet notamment de rééquilibrer la ration alimentaire au profit des glucides complexes sans ajout de matière grasse. Consommé à hauteur d’1/4 de baguette par repas, il contribue à l’équilibre alimentaire.

Différentes farines – Différents pains

La composition nutritionnelle des pains varie notamment selon le degré de raffinage des farines. Plus les farines sont complètes (c’est-à-dire moins elles sont raffinées), plus elles sont riches en protéines, fibres, sels minéraux et vitamines du groupe B.

L’avis du nutritionniste

« Dans un esprit de santé publique, il serait nécessaire d’améliorer le plus rapidement possible la qualité nutritionnelle du pain. En effet de nombreuses études épidémiologiques suggèrent que la consommation de céréales complètes aurait un effet particulièrement favorable sur le maintien de la santé. Leur consommation est associée à un moindre risque de maladies cardio-vasculaires, de diabètes, de certains cancers et des allégations santé portant sur des céréales complètes ont été autorisées dans certains pays. Dans la mesure où les céréales complètes sont difficiles à panifier et conduisent à des pains très éloignés du pain blanc habituel, un juste compromis serait d’utiliser couramment en panification des farines moins raffinées que le type 55, au moins de type 80, ce qui correspond à une augmentation de la teneur en micronutriments d’environ 40 %. »
Christian Rémésy – Chercheur en nutrition humaine – INRA – paru dans Libération – 17/10/2005.

Le pain « bio d’Ile de France »© : un pain à forte qualité nutritionnelle

Cette filière 100 % régionale a été créée pour valoriser les blés bio d’Ile de France avec la volonté de commercialiser un pain de haute qualité. Dans cet esprit, le pain « Bio d’Ile de France » (marque déposée) est fait à partir de farine semi-complète moulue en meule de pierre et de levain naturel.
Ce pain présente donc de fortes teneurs en minéraux, vitamines et fibres et un indice glycémique moins élevé qu’un pain fait avec de la levure chimique.
En 2005, les 900 ha cultivés en blé ont produit près de 3 600 tonnes de blé biologique. Avec cette quantité de blé, on aurait pu produire 4 100 tonnes de pain « Bio d’Ile de France »®. Ce potentiel de production est important, il correspond à l’approvisionnement en pain de 80 millions de repas par an !
De plus, si les besoins sont plus importants, de nouvelles conversions d’agriculteurs seront encouragées, augmentant ainsi les surfaces cultivées en bio dans la région. Ainsi, en consommant ce pain, vous favorisez le maintien et le développement de l’agriculture biologique et de l’emploi en région.
Plus d’informations : www.bioiledefrance.fr/pain et pain@bioiledefrance.fr.