Nouveau
Agenda
Mon espace
  • Veuillez vous identifier !


Se réapproprier le métier d’agriculteur
L’agriculture biologique est un mode de production s’appuyant sur des pratiques agronomiques préventives et des matériels de pointe.
Cette technicité requise pour passer en bio engendre souvent une motivation nouvelle chez le producteur. En Ile de France, des conseillers (des Chambres d’Agriculture et de l’Etablissement Régional de l’Elevage) sont là pour vous accompagner dans la mise en œuvre de ces techniques.

De l’agronomie et de l’innovation

icones_peda Les pratiques préventives (rotations longues, choix de variétés résistantes, travail du sol …) s’appuient sur une technicité affirmée. Elles permettent d’entretenir la fertilité des sols et de maîtriser les ennemis des cultures.

icones_peda En matière de conduite d’élevage, les pratiques zootechniques reposent sur une bonne connaissance des besoins et de l’éthologie des animaux (ration alimentaire, choix des races, soins vétérinaires…).
icones_peda Quant aux matériels utilisés, ils sont chaque année plus innovants, apportant des solutions efficaces aux agriculteurs biologiques (bineuse autoguidée par caméra …).

La parole aux agriculteurs bio : « Je me sens mieux en bio qu’avant »

"Je me sens beaucoup plus libre dans mes cultures, je choisis comment les gérer. Avant, je ne m’occupais pas du tout du sol, je me contentais d’appliquer l’ordonnance qu’on me prescrivait. Et, en bio, on ne fait pas de cultures spéculatives, en choisissant ses semences en fonction des prix des céréales. On réfléchit à plus long terme, aux rotations à effectuer pour bien gérer l’azote du sol et donc sa fertilité."