Nouveau
Transformer en bio
Le logo n’est utilisable que si le produit est composé d’ingrédients agricoles issus de l’agriculture biologique et qu’il a été produit et transformé selon les règles définies par le cahier des charges bio européen.
En cas d’indisponibilités de certaines matières premières agricoles biologiques, certains ingrédients agricoles non bio peuvent être incorporés. Mais dans ce cas, leur présence est strictement limité à 5% maximum et ces derniers ne sont utilisables que s’ils figurent dans la liste restrictive du règlement d’application bio, ou que s’ils ont été autorisés au cas par cas et temporairement par le Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche.

Transformation des produits biologiques : principes de base

Recettes et ingrédients icones_peda


- Au moins 95% des ingrédients d’origine agricole (hors eau, sel et additifs) d’un produit vendu comme biologique doivent être bio. Les 5% restants doivent figurer dans la liste des ingrédients non bio autorisés à l’annexe XI du règlement (CE) n°889/2008 car non disponibles en bio.

- Eau potable et sel habituellement employés sont utilisables.

- Les arômes doivent être naturels.

- Seuls certains additifs et auxiliaires sont autorisés en agriculture biologique (liste positive figurant à l’annexe VIII parties A et B du règlement (CE) n°889/2008).

- Les OGM et dérivés d’OGM sont interdits, y compris pour les ingrédients non bio.
Pour en savoir plus, lire la synthèse de la réglementation éditée par l’Agence Bio en cliquant ici.

Vous avez un projet de transformation à la ferme ?

Vous êtes agriculteur bio francilien et avez un projet de transformation ? Renseignez-vous auprès du GAB.

Un projet similaire est peut être en cours près de chez vous. Si non, votre futur outil de transformation peut intéresser vos voisins bio.
Mutualiser entre agriculteurs est le meilleur moyen de se doter d’outils efficaces.
Pour d’informations auprès de Hugo Guggenbuhl : 06 83 36 82 72 ou h.guggenbuhl@bioiledefrance.fr