[STAGE] Exploration des défis, stratégies et perspectives d’adaptation au changement climatique des maraîchers biologiques d’Ile-de-France

Partagez

En Ile-de-France, la dynamique d’installation en maraîchage bio est forte (près de +10% de maraîchers bio chaque année, en grande majorité nouveaux installés), et la demande en légumes bio locaux est très importante. Cependant, le changement climatique est perçu de manière croissante comme un vrai défi pour ces maraîchers. Ils ont notamment beaucoup souffert des canicules et sécheresses répétées de ces trois dernières années, et de la présence de ravageurs en plus grand nombre à des périodes où les auxiliaires ne sont pas encore actifs (entre autres, en 2020, forte présence de pucerons au printemps).

Pour y faire face, une diversité de leviers  sont a priori envisageables au niveau des pratiques agricoles (couverts végétaux, agroforesterie, décalage des dates, associations, paillage etc.), de l’équipement (irrigation, blanchiment des serres), du types de cultures (vers des cultures exotiques ?). Au-delà de pistes d’adaptation à l’échelle de la ferme, d’autres leviers sont également à explorer à l’échelle collective (entraide, mutualisation des moyens et équipement, négociation avec les collectivités pour l’accès à l’eau etc.).

Ces thématiques ont à plusieurs reprises été abordées localement et/ou thématiquement (formation irrigation, table ronde citée, groupes d’échanges entre maraîchers sur les couverts végétaux…), mais elles mériteraient une appréhension plus globale et un travail plus ambitieux pour permettre aux maraîchers bio franciliens de mieux agir pour assurer la durabilité de leur ferme dans ce contexte. 

Voir l'offre, ici

Actualités précédentes