Le mot du président

2016, troisième année consécutive de croissance

2016, troisième année consécutive de croissance accélérée, confirme la dynamique de développement de l’agriculture bio francilienne avec +2O% d’augmentation des surfaces cultivées en bio. Plus de 30 agriculteurs ont choisi de travailler en bio. Cet engouement s’illustre par le triplement des visites sur les fermes de démonstration du GAB IdF. Concrétement : + 40% de candidats à l’installation sont accompagnés en 2016 et + 75% de porteurs d’un projet de conversion sont suivis.

Le GAB IdF a pour vocation d’accompagner cette agriculture de demain, de l’encourager, en suscitant des vocations répondant aux besoins des franciliens. En 2015, nous nous sommes préoccupés de l’arboriculture et de l’élevage bovin laitier, deux productions en déclin en ÎdF; en contradiction totale avec l’explosion de la demande en fruits et en produits laitiers bio. Résultats en 2016 : les surfaces en arboriculture et la production laitière conduites en bio ont plus que doublé en un an !

En 2016, le GAB IdF a eu le plaisir de participer activement à ce beau projet de partenariat entre la ferme de la Bergerie Nationale et 2 transformateurs qui ont installé leurs ateliers de production de yaourts et de fromages in situ, sur la ferme. De quoi approvisionner nombre de restaurants scolaires en yaourts bio d’ÎdF. Le GAB IdF a en effet à coeur de faciliter l’accès aux produits bio locaux à la population francilienne, notamment via les restaurants des établissements scolaires, la vente directe et les magasins spécialisés. Le GAB IdF s’est attaché à faire venir les producteurs dans les écoles. Ces interactions renforcées avec les restaurants scolaires ont également permis de faire des tests grandeur nature comme l’approvisionnement avec des poulets bio entiers, action inédite en IdF. La filière avicole faisait en effet partie des priorités 2016 du GAB IdF. Pas moins de 20 porteurs d’un projet d’atelier volailles sont désormais accompagnés. Autres actions 2016 favorisant le rapprochement entre urbains et ruraux : le lancement d’une carte interactive répertoriant 70 fermes bio ouvertes au public et la mise en place d’un réseau de fermes pédagogiques bio.

Pourtant, l’année 2016 a été également marquée par des difficultés mettant à mal le développement de l’AB en IdF. Des innondations aux incertitudes sur le soutien de la Région, en passant par le retard du paiement des aides PAC, le GAB IdF s’est mobilisé pour faire remonter les contraintes du terrain aux institutions franciliennes et nationales.
Le GAB IdF en est conscient, la dynamique de développement de l’AB changera d’échelle grâce, notamment, à des politiques publiques volontaristes. C’est pourquoi, nous avons décidé de lancer une offre d’accompagnement des collectivités locales afin que l’agriculture biologique devienne un levier de développement territorial. N’hésitez pas à nous contacter pour mettre en place un diagnostic de votre territoire.

Ce travail d’accompagnement fera partie de nos priorités 2017, de même que l’appui à la diversification des fermes bio, notamment en grandes cultures, via la valorisation de la luzerne et la production de légumineuses, car là encore la demande en bio est largement supérieure à la production.

Bien à vous.
Christian PIERRE