Une rubrique pour ne pas être à court d'arguments !

Citoyens et consommateurs ont un rôle à jouer dans le développement de l’agriculture biologique sur leur territoire. En étant exigeant dans ses choix de consommation, le citoyen donne à l’agriculteur une motivation économique pour passer le cap du changement de pratiques. Il participe également au débat démocratique par la sensibilisation de l'entourage, de ses élus, en tant que parent, membre d'associations...

 

S'informer et relayer les infos

Se tenir au courant

 

Consommer bio local en Île-de-France

Vous achetez en direct des produits locaux non bio ? Parlez à l’agriculteur qui vous fournit de votre souhait d’avoir des produits bio. Un accompagnement à la conversion et des aides existent. N'hésitez pas à faire le lien entre ce producteur et le conseiller GAB : Email

 

Faire entrer le bio local dans la cantine de vos enfants ou dans votre restaurant d’entreprise !

Le GAB IdF accompagne les collectivités à la mise en place de produits bio locaux dans les cantines (Municipalités pour les maternelles et primaires, Départements pour les collèges et Région pour les lycées). Il accompagne également les entreprises. N’hésitez pas à sensibiliser vos élus, l’établissement scolaire de votre enfant, votre CE ou votre direction.

Passer à l’action !

Pour convaincre autour de vous et présenter l’accompagnement existant en Île-de-France, voici quelques outils bien utiles :

Une fois, les élus ou directions d’établissement sensibilisés et les décisionnaires identifiés, nous pouvons intervenir en réunion pour présenter les étapes d’un tel projet, les produits bio disponibles localement et les modes d’approvisionnement.

Votre contact

06 70 65 16 47 ou Email

 

Interpeler les élus !

Mise à disposition de foncier pour installer des agriculteurs bio, dialogue territorial pour accompagner les agriculteurs à faire évoluer leurs pratiques agricoles, appui à des projets de structuration de filières bio locales, les élus de votre territoire ont la capacité d’aider le développement de l’AB. Sensibilisez-les !

 

S'impliquer dans une association

Le GAB IdF est un groupement d’agriculteurs, il n’est donc pas possible d’y adhérer en tant que citoyen. Mais de nombreuses associations existent et appuient le développement de l’agriculture biologique, vous pouvez choisir la structure qui correspond le plus aux actions que vous voulez soutenir.

A noter que le GAB IdF accompagne les associations qui souhaitent organiser des événements ou animations pédagogiques afin de sensibiliser le grand public à l’agriculture biologique.

Parmi les structures existantes

  • Bioconsommac'teurs : informe, sensibilise et mobilise les consommateurs sur l’importance de leurs choix de consommation.
  • Le réseau Amap Ile de France : promeut et aide à la création d’AMAP (partenariats entre paysans et consommateurs qui réservent une partie de la production, livrée sous forme de paniers chaque semaine). Ce système de partenariat et de solidarité entre paysans et consommateurs permet d’assurer un débouché aux agriculteurs bio qui s’installent. C’est pourquoi, le réseau AMAP IdF est partenaire du GAB IdF, au sein du pôle ABIOSOL, afin d’aider à l’installation de paysans bio en IdF.
  • Terre de liens a pour objectif d’enrayer la disparition des terres et de faciliter l’accès au foncier agricole pour de nouvelles installations paysannes. Pour cela, au-delà de l’accompagnement des collectivités sur la mise à disposition de foncier, Terre de Liens a mis en place un outil de finance solidaire (la foncière) et une fondation pour racheter des terres et les louer aux agriculteurs qui veulent s’installer.  Terre de Liens IdF est partenaire du GAB IdF sur l’accompagnement de la transmission des fermes et participe au pôle ABIOSO, afin d’aider à l’installation de paysans bio en IdF.
  • France Nature Environnement est la fédération régionale des associations franciliennes de protection de la nature et de l'environnement. Elle est le porte-parole de plus de 400 associations, unions ou collectifs départementaux et locaux. Ces associations travaillent notamment à la préservation des terres agricoles contre l’urbanisation et fait le lien entre préservation de la biodiversité et agriculture.
  • Générations futures mène des actions de sensibilisation sur les dangers des pollutions et promeut des alternatives.
  • Transition citoyenne est un collectif d’associations qui ont souhaité coordonné leurs actions pour faire caisse de résonnance.
  • Graine IdF, association d’éducation populaire, elle fait partie, comme le GAB IdF, du réseau d’éducation à l’environnement http://www.graine-idf.org/