Partagez

[COMMUNIQUE FNAB] La future PAC enterre les promesses d’Emmanuel Macron sur les services environnementaux

[COMMUNIQUE FNAB] La future PAC enterre les promesses d’Emmanuel Macron sur les services environnementaux

Paris, 28/04/2021. 200 millions d’euros par an dans la PAC pour les services environnementaux rendus par les agriculteurs et agricultrices. C’était la promesse de campagne du candidat Macron à la présidentielle de 2017[1]. Quatre ans plus tard, alors que les négociations PAC battent leur plein et qu’une nouvelle manifestation de la FNSEA contre les éco-régimes est attendue vendredi 30/04 à Strasbourg, les premiers arbitrages sont tombés, l’agriculture biologique perdrait 132 euros par hectare et par an.

...lire la suite

Le mot du président

Le mot du président

Cher.e.s collègues,

Fin 2020,  11,4 % des agriculteurs d’Ile de France pratiquent l’agriculture biologique. D’après les dernières estimations de l’Observatoire régional, l’agriculture biologique en Ile de France, ce sont près de 560 fermes et plus de 30 000 hectares cultivés, toutes productions confondues. En l’espace de 10 ans, la SAU bio régionale est passée de 1,2% en 2010 à 5,2% en 2020. Nous avons à notre porte le plus gros bassin de consommation de produits bio d’Europe.

Notre force est d’être un groupement professionnel composés exclusivement de producteurs et productrices bio ou en conversion installés en Ile de France, toutes productions confondues. 

... lire la suite